Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 07:38



- alors les 2 vieux, vous en avez pensé quoi de tf1 hier soir ?bonus-chauss-dufoin.jpg



figurine en pate a modeler montre à droite
- ben... dans c't'épisode y'a un effort pour montrer que le le p'tit est tres calme, tres gentil, alors que dans d'autres épisodes il devient super coléreux, il veut tout le pouvoir pour lui, il se croit le maitre du monde...
- En même temps on devine bien qu'il tourne mal à cause de c'qu'il a vécu quand il était p'tit, parce qu'il a manqué de plein de choses, il était envieux des autres et sa mère l'a élevé tout seul...







- non mais je parlais pas de star wars...
tartie saoule
  bonus duf chauss







- Mais nous non plus on parlait pas de star vouarz !

Partager cet article

Repost 0
Published by tartie - dans humour
commenter cet article

commentaires

Pangloss 26/01/2010 11:44


Les talonnettes, c'était un peu juste pour les effets spéciaux.


Nom : Tartie

  • : tartie en pâte à modeler cartoon humour
  • tartie en pâte à modeler cartoon humour
  • : cartoons humour et blagues en pate a modeler actualite politique sportive pipole patois local art
  • Contact

Tartie est en galerie place des Vosges

(Je sais, vous n'allez pas me croire)

Mon travail de terre cuite et mes dessins sont exposés

Chez Déborah Chock,

au n°20 de la place des Vosges, à Paris

Cliquez sur les liens en rouge pour voir

Un portait de mes galeristes

Mes sculptures humoristiques

Mes dessins et portraits

Pub illicite, éh !!!

Merci de cliquer ici letempsdescourges.conn

et de laisser le lien ouvert au moins 1 minute

afin que je touche les 79 centimes de rémunération

de mon blog, j'en ferai autant sur le vôtre,

promis !

 

parodie de publicite sur overblog

BONJOUR !!!

Bonjour !

Vous venez d'entrer

sur un blog 100% en pâte à modeler.

Pour savoir qui je suis,

cliquez ici :

http://tartie.over-blog.com/pages/Patologie-2122641.html

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.