Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 10:20

 

 

Pré-rentrée des profs

 

Une instit entendue ce matin sur France info 

considère que travailler le mercredi matin

constitue une "dégradation" de ses conditions de travail,

puisqu'il faudra être présent 5 matinées au lieu de 4

 

 

instit parle1

 

 

 

 

 

- Et travailler 4 matinées par semaine c'était déjà affreux !

Partager cet article

Repost 0
Published by tartie - dans humour
commenter cet article

commentaires

dany sailly 04/09/2013 10:46


aprés les vacances on repart   mais avec une nouvelle plate-forme   merci de la justesse de tes billets  bises


 


http://isdaelceret.eklablog.com/


 


 


 

les cafards 04/09/2013 10:30

A bas les cadences infernales !!!

Pangloss 03/09/2013 08:53


Heureusement qu'il y a les grèves!

oribou 02/09/2013 17:06


 je suis au chômage tous les jours de la semaine...

ZAZA 02/09/2013 12:51


Alors 5 c'est la fin des haricots. Bises et bon lundi. ZAZA

Nom : Tartie

  • : tartie en pâte à modeler cartoon humour
  • tartie en pâte à modeler cartoon humour
  • : cartoons humour et blagues en pate a modeler actualite politique sportive pipole patois local art
  • Contact

Tartie est en galerie place des Vosges

(Je sais, vous n'allez pas me croire)

Mon travail de terre cuite et mes dessins sont exposés

Chez Déborah Chock,

au n°20 de la place des Vosges, à Paris

Cliquez sur les liens en rouge pour voir

Un portait de mes galeristes

Mes sculptures humoristiques

Mes dessins et portraits

Pub illicite, éh !!!

Merci de cliquer ici letempsdescourges.conn

et de laisser le lien ouvert au moins 1 minute

afin que je touche les 79 centimes de rémunération

de mon blog, j'en ferai autant sur le vôtre,

promis !

 

parodie de publicite sur overblog

BONJOUR !!!

Bonjour !

Vous venez d'entrer

sur un blog 100% en pâte à modeler.

Pour savoir qui je suis,

cliquez ici :

http://tartie.over-blog.com/pages/Patologie-2122641.html

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.