Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 21:02

(lu sur lecourrierdelouest.fr)

 

 

Mariage pour tous :

Le conseil constit valide la loi

 

 

Les couples homo devraient pouvoir s'unir devant le maire

dès le 1er juillet

 

Sur son compte twitter,

Roselyne Bachelot déclare pleurer de bonheur

 

Rappel :

Frondeuse, Roselyne avait été la seule député RPR à voter le PACS en 98,

son vibrant discours fait à l'époque devant l'assemblée est devenu culte

 

Bon, depuis Roselyne a confié que Philippe Séguin était l'auteur du discours

 

 

bachelot en pate a modeler

 

 

 

 

 

 

- Mais je jure que mon tweet, je l'ai écrit toute seule !

Partager cet article

Repost 0
Published by tartie - dans humour
commenter cet article

commentaires

oribou 18/05/2013 14:51


C'est elle la chèvre de monsieur SEGUIN ??????

cafardages 18/05/2013 11:44


c'est vrai que 140 caractères ça ne demande pas un effort surhumain !

Nom : Tartie

  • : tartie en pâte à modeler cartoon humour
  • tartie en pâte à modeler cartoon humour
  • : cartoons humour et blagues en pate a modeler actualite politique sportive pipole patois local art
  • Contact

Tartie est en galerie place des Vosges

(Je sais, vous n'allez pas me croire)

Mon travail de terre cuite et mes dessins sont exposés

Chez Déborah Chock,

au n°20 de la place des Vosges, à Paris

Cliquez sur les liens en rouge pour voir

Un portait de mes galeristes

Mes sculptures humoristiques

Mes dessins et portraits

Pub illicite, éh !!!

Merci de cliquer ici letempsdescourges.conn

et de laisser le lien ouvert au moins 1 minute

afin que je touche les 79 centimes de rémunération

de mon blog, j'en ferai autant sur le vôtre,

promis !

 

parodie de publicite sur overblog

BONJOUR !!!

Bonjour !

Vous venez d'entrer

sur un blog 100% en pâte à modeler.

Pour savoir qui je suis,

cliquez ici :

http://tartie.over-blog.com/pages/Patologie-2122641.html

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.