Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Vous cherchez une lecture sérieuse, documentée, hautement intellectuelle, mais avec des images ?

a-face-doigt-lev-.jpg

 


Je me présente : je m'appelle Tartie.
Profession : pâtologue.















Vous vous demandez comment on devient pâtologue ? Euh... je me suis délivré moi-même mon diplôme. Vous vous demandez ce qu'est la pâtologie?

 

 

patologie-1.JPG




 

 

 

 

 

 

 



patologie-2.JPG



















patologie-3.JPG


patologie-4.JPG


















 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rassurez-vous ! Aucun sujet humain ni animal ne sera maltraité au fil de mes pages.





D'ailleurs, le comité des tiques a donné son accord pour la création de mon blog.


Mais je tenais à vous mettre en garde : certaines images peuvent choquer les personnes sensibles.






La pâtologie est donc une science qui offre une vision déformée du monde malléable.







a-intro-2.jpg




Cliquez en haut à droite sur "retour à la page d'accueil", mon article le plus récent s'affichera. Ensuite utilisez la roulette de votre souris pour faire défiler tous mes articles sur l'actualité nationale et régionale !
Ah ! Pour les geeks, j'ai fait installer des toilettes sur mon blog.


venez voir, c'est par là, 
a-parl-2.jpg

















 

Partager cette page
Repost0

Nom : Tartie

  • : tartie en pâte à modeler cartoon humour
  • : cartoons humour et blagues en pate a modeler actualite politique sportive pipole patois local art
  • Contact

Pub illicite, éh !!!

Merci de cliquer ici letempsdescourges.conn

et de laisser le lien ouvert au moins 1 minute

afin que je touche les 79 centimes de rémunération

de mon blog, j'en ferai autant sur le vôtre,

promis !

 

parodie de publicite sur overblog

BONJOUR !!!

Bonjour !

Vous venez d'entrer

sur un blog 100% en pâte à modeler.

Pour savoir qui je suis,

cliquez ici :

http://tartie.over-blog.com/pages/Patologie-2122641.html

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.